Les Travailleurs des bois

Vous n'avez surement jamais entendu parler de ce mot ''lèprechien ? '' un chien qui a la lèpre ? Non, bien sûr ! Les lèprechiens sont des lèprechauns, mais leur nom à été changé par le folklore Américain.

Ils ont la peau foncée par le soleil sous lequel ils s'exposent à longueur de journée, ils portent des vêtement qu'ils ont faits eux-même, et des chaussures munies de grosses boucles qui leurs permettent de chevaucher le betail. Car ils ont l'habitude de chevaucher les chèvres ou les vaches !

Ils mesurent environ 80cm, les jeunes lèprechiens mesurent 20 cm.

Les lèprechiens ( ou les lèprechiennes) sont des artisans, quelques chanceux peuvent les apercevoir, à la tombée du jour, dans un champ, assis sur de petits tabourets en bois, entrain de coudre une chaussure ou un vêtement.

Dès qu'il vous apercevra, le lèprechien prendra ses jambes à son cou et laissera un tabouret, une chaussure et une aiguille ou milieu des vaches...

Les lèprechiens sont aussi -et surtout- connus pour leur or, cet or qu'ils gagnent grâce à leur travail, ils le cachent soigneusement et jettent des sorts terribles à ceux qui tentent de le leur dérober.

Les lèprechiens peuvent de temps à autre se transformer en chien ou en chat, pour distinguer un lèprechien transformé d'un animal banal, observez ceci :

- Pour les chiens, si ses yeux sont en amande au lieu d'être ronds, c'est un lèprechien (notez aussi que les lèprechiens se changent en animaux au poil marron foncé, et que les petits chiens ont plus de chance d'être des lèprechiens que les gros).

- Pour les chats, essayez les mêmes caractéristiques.

Les lèprechiens vivent avec leur famille dans de petites maisons au fond des bois ou sur un chemin de campagne, mais ils passent la plupart de leur temps dehors, à coudre ou à enseigner à leurs enfants leurs pratiques.

 

En me promenant,  j'ai aperçu une lèprechienne sous sa forme féline, elle m'a regardée, puis a disparu comme par magie dans un buisson, plus loin,  j'ai trouvé un minuscule tabouret, et à l'entrée de la forêt avoisinante, une machine à coudre en bronze et en or posée sur une table, c'était sans doute l'atelier en plein air de la lèprechienne...

Les lèprechiens sont sans doute les ''créatures de la chance'' car en plus de l'or qu'ils possèdent, on dit aussi que lorsqu'ils restent assis dans un pré pendant un certain temps, des trèfles à quatre feuilles poussent autour d'eux !

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site